Les 5 habitudes pour être heureux

Etre heureux. Voilà un état dans lequel nous avons tous envie d’être. Pour certains, cela peut sembler être compliqué, pour d’autres un peu moins. Pour réussir à se maintenir le plus souvent dans cet état, il est bon de respecter les 5 règles et habitudes suivantes :

Avoir une pratique spirituelle quotidienne, pour trouver la paix en soi

Une pratique spirituelle aide à faire la paix en soi et à prendre du recul par rapport au rythme de la vie et à ses différents tracas et aléas. Le terme spirituel n’est pas à confondre avec le côté religieux. C’est plus une hygiène de vie, une pratique tournée vers soi afin de mieux se connaître, et de maintenir une paix et une sérénité intérieure. Vous pouvez pratiquer maintes choses. Cela peut aller des pratiques « actives » telles que le yoga, le tai chi, le qi gong, la méditation, des exercices de respiration (pranayama, …), à des pratiques « passives » tournées vers le bien-être telles que les massages, l’acupuncture, le shiatsu, le reiki, l’hypnose… En fonction de vos croyances vous pouvez aussi prier, avoir des routines quotidiennes telles que les 5 tibétains, …

Ne pas avoir d’attachement

L’attachement, ce n’est ni plus ni moins que se sentir exister et avoir de la valeur par ce que l’on possède. Si vous pensez avoir besoin d’une belle voiture, une belle montre, une belle maison pour avoir de l’importance auprès des autres, alors c’est que vous n’êtes pas serein par rapport à vous-même. Prenez conscience que votre source de bonheur est déjà en vous.

Après c’est sûr, pouvoir bénéficier d’éléments de confort dans sa vie est bien aussi. Si vous pouvez en bénéficier, tant mieux. Prôner l’austérité n’a pas de sens en soi. Mais c’est mieux si vos « possessions » ne sont qu’un plus dont vous n’avez pas besoin pour votre épanouissement personnel.

S’écouter et se respecter. Penser à soi d’abord, ce n’est pas être égoïste.

Ce qui se cache derrière cet enseignement, c’est tout simplement de prendre conscience que si vous n’êtes pas bien avec vous-même, vous ne pouvez pas être bien avec les autres. Ne vous méprenez pas, le soi d’abord n’est pas à prendre au sens littéral et ne doit pas supprimer les élans de générosité. Mais c’est important de penser d’abord à écouter quels sont vos besoins, de savoir quelles valeurs sont importantes pour vous, quelles sont les limites que vous posez pour vous sentir bien avec vous-même. Une fois fait, il vous sera plus facile de naviguer sereinement avec les autres tant que vos limites ne sont pas franchies. Et lorsque cela arrive, ce sera vous respecter que de faire comprendre à l’autre que son attitude ou ses agissements ne vous conviennent pas.

Privilégier les choses qui vous font vibrer

Ce qui vous fait vibrer, c’est ce qui vous met en joie, ce qui vous procure du plaisir et vous transporte. Cela peut être danser, chanter (même faux) sous sa douche ou ailleurs, se promener dans la nature, passer des moments au restaurant avec vos amis à refaire le monde… peu importe ce que sont ses activités, il est important de les privilégier et de les vivre complètement lorsque vous êtes « dedans ». Les émotions que vous vivez lorsque vous êtes dans ces moments-là vous portent et vous maintiennent dans un niveau de vibration très agréable. Certains peuvent parler d’émotions positives, c’est un raccourci qui n’est pas exact mais nous y reviendrons dans un autre article. Toujours est-il que ce terme « positif » vous aide à comprendre le concept. Le plus vous vibrez de manière haute et le plus vous êtes bien avec vous-même et vous rayonnez. Ces moments sont des cadeaux que la vie vous offre, apprenez à les savourer pleinement.

S’entourer de personnes qui vous tirent vers le haut, qui vivent dans la joie, qui sont positives, qui voient les opportunités

Les personnes que vous côtoyez portent toutes en elles leurs propres émotions, pensées et que vous le vouliez ou non, elles ont un impact sur votre niveau d’énergie. Soit elles vous alimentent et vous ressentez leur énergie, soit elles vous drainent et vous fatiguent. Pour bien comprendre ce concept, imaginez-vous avec une personne qui est bougon, en colère, ou qui se plaint de son environnement, qui ne fait que vous relater ses problèmes. Vous l’écouter avec bienveillance et vous avez envie de lui être agréable. Mais au bout d’un moment cela vous fatigue et vous avez envie que cette « conversation » (car c’est plus souvent un monologue) s’arrête. A l’inverse, imaginez-vous vivre une conversation enjouée avec une personne qui vous parle des opportunités que la vie lui offre, qui est heureuse de vivre et qui transpire la joie. Ses émotions déteignent sur vous, vous souriez et êtes plus apaisé. De quels types de personnes préférez-vous vous entourer au quotidien ?


Vous l’aurez vu, ses 5 habitudes vous aident à vous sentir bien et à être heureux. Ne vous blâmez pas si vous êtes dans une configuration qui ne répond pas à un ou plusieurs de ces critères. Remarquez-le et faites vos choix en toute conscience, et en toute bienveillance pour l’autre évidemment.

>