Brown out, perte de sens au travail

Le brown out, ou la perte de sens au travail, et comment s’en sortir

Le brown out n'est pas le plus connu des syndromes qui peuvent affecter le bien-être. Et pourtant il est tout aussi impactant pour notre vie quand ça nous tombe dessus. En effet il exprime une perte de sens au travail, et se traduit par une baisse de l'activité et de l'intensité pour éviter la surchauffe.

Mais attention, il ne faut pas le confondre avec le burn out, qui traduit un épuisement général (physique, mental et émotionnel). En général il survient à cause d'une charge de travail beaucoup trop importante. Et il ne faut pas non plus le confondre avec le bore out, qui est lié lui à un ennui total, une sous-charge de travail. En revanche le brown out est, selon Wikipedia, une perte de motivation au travail due à l'absurdité des tâches confiées par l'employeur. Effectivement, quand on perd le sens de ce que l'on fait, il devient difficile de trouver de la motivation. Et quand le phénomène s'amplifie, on tombe dans le fameux syndrome du brown out.

Comme ce n'est toujours pas reconnus comme maladie professionnelle, et bien il vous appartient de trouver le moyen d'en échapper.

Dans cet article j'ai choisi de vous en parler car cela touche la plupart de mes clients. Par conséquent je sais que c'est quand ça devient vraiment difficile. Et je suis généralement contacté lorsque l'on arrive quand rien de va plus.

La perte de sens au travail, comment savoir si cela me concerne ?

Le brown out, est ce que ça me concerne ?

Pour commencer, il faut savoir que l'absence de sens peut toucher tout le monde. Cependant, certains métiers peuvent être plus exposés, comme les domaines du management, les finances, ou les ressources humaines...

En effet, on retrouve en brown-out des personnes qui ont un certain niveau d'études et/ou de compétences, et à qui on demande des tâches absurdes, non stimulantes, répétitives. Par conséquent elles se sentent donc dévalorisées par rapport à leur travail. Cela engendre donc deux réactions opposées : un désinvestissement total (on fait le minimum) d'un côté et un acharnement de l'autre (cherche à se noyer sous les tâches pour oublier le manque de sens). Faire le yoyo entre les deux est possible au fil des semaines d'ailleurs. La perte de sens au travail n'est pas un phénomène linéaire...

La perte de sens au travail... ça donne quoi énergétiquement ?

Avec le brown out, l'énergie dans laquelle on est au travail devient donc catabolique (cette énergie nous mine de l'intérieur). Et cela a un impact sur notre vie personnelle aussi. En effet, c'est la suite logique... Remettre en question sa vie pro, tourner en rond, s'ennuyer... ce sont des thématiques que l'on ramène avec soi à la maison. Et les émotions sont généralement difficiles aussi pour notre entourage : déprime, irritation, procrastination, désintérêt, désengagement... Bref on se sent vidé et fatigué.

Cette perte de sens au travail entraine une remise en cause globale et on perd son propre alignement. On ne sait plus ce qui nous anime, ce qui nous fait envie. En réalité, on perd ses valeurs les plus importantes et on devient un étranger à soi-même. On pense ne servir à rien, être totalement inutile.

Petit test pour savoir si vous vous sentez concerné

J'ai trouvé une liste intéressante sur The Telegraph qui montre dix comportements et sentiments que l'on retrouve chez les personnes en brown-out :

  • Vous travaillez sans pour autant éprouver d’intérêt pour ce que vous faites. Le travail en lui-même est une corvée et ne vous stimule pas intellectuellement.
  • Vous avez l’impression que votre to-do-list ne réduit jamais et qu’il y a toujours plus à faire.
  • Vous ne prenez plus en main votre carrière ni ne faites de décisions importantes pour vous-même.
  • En réunion, vous contribuez au minimum et voyez d’abord les risques plutôt que les opportunités.
  • Vous avancez toutes les excuses possibles pour les éviter.
  • Vous vérifiez vos mails dès le réveil et avant de dormir. Vous êtes collé à votre smartphone le week-end et même en vacances ou entre amis.
  • Vous souffrez physiquement. Vous n’êtes plus en forme, vous mangez gras, ne dormez pas assez et avez abandonné le sport.
  • Vous avez perdu votre sens de l’humour et tendez vers un comportement passif agressif. Si quelqu’un (au travail ou ailleurs) vous demande comment vous allez vous avez tendance à répondre de manière monosyllabique.
  • Votre vie de famille n’est plus ce qu’elle était. Vous rentrez le soir pour regarder la télévision et montrez peu d’intérêt pour votre époux ou votre épouse et vos enfants. Vos relations amicales s’étiolent et vous ne vous y intéressez plus.
  • Vous ne détestez pas vos boss, mais selon vous ils sont colériques et imprévisibles. Vous ne savez jamais s’ils vont apprécier ou non votre travail.

Le brown out, comment s'en sortir ?

Perte de sens, se faire aider

Tout d'abord, prendre de la hauteur et voir ce qui nous arrive sous un autre angle sera une aide précieuse. En effet, votre perception des choses nourrit la perte de sens que vous ressentez. Toutefois vous pouvez choisir de voir les choses différemment. Je sais très bien que seul c'est difficile, et c'est pour ça que je fais cet accompagnement. Cependant prenez conscience que vous avez le pouvoir de vous sortir de cette négativité, de voir les opportunités qui se cachent derrière cette situation désagréable dans laquelle vous êtes en ce moment.

Ensuite, vous n'êtes pas votre métier. Vous ne vous résumez pas à ce que vous faites, ou non, professionnellement. Et en plus vous avez beaucoup à offrir au monde, pour peu que vous en preniez conscience. Et croyez-moi, je fais de l'accompagnement, depuis 2013 maintenant. Par expérience je sais que tout le monde a en soi un potentiel inexploité. Il suffit juste d'en prendre conscience, pour pouvoir choisir de faire des actions qui amèneront à le réaliser.

Vous n'êtes pas seul face à cette perte de sens au travail

Evidemment, je sais que ce n'est pas facile de prendre son courage à deux mains et de demander de l'aide. Mais croyez-moi, on a tous besoin d'un coup de main dans sa vie, et moi le premier. Si je n'avais pas fait appel à un coach je ne serais pas devenu aujourd'hui qui je suis. Et même maintenant, je continue d'apprendre, de travailler sur moi. C'est le chemin qui est important. Les épreuves que l'on rencontre sont nécessaires à notre évolution. Et soyez sûrs que si elles vous arrivent, c'est que vous avez la force pour les surmonter !

Maintenant est le bon moment pour vous de faire le point et de vous demander ce que vous choisissez de faire. Ne pas bouger et attendre ? Ca a un côté confortable car on connaît ce que l'on vit. Mais comment serez vous dans 5 ou 10 ans ? Ou bien choisissez-vous de tendre la main, pour recevoir de l'aide et sortir au plus vite de cette situation ? L'avenir est incertain, mais ce que vous faites dans le moment présent conditionnera votre futur.

Il sera aussi important pour vous de prendre du temps pour vous reposer, vous ressourcer. La qualité de votre sommeil, de votre alimentation, de votre entourage et ce que vous faites "en dehors" du travail doit être pris avec attention pour vous aider à remonter la pente.

Et si vous le souhaitez, on peut prendre le temps d'échanger ensemble pour voir si l'envie de faire l'accompagnement est présente ou non.

>