Soulager une tendinite par l’alimentation

La tendinite est une maladie inflammatoire qui touche les tendons et qui fait souvent suite à une blessure. Pour soulager une tendinite par l’alimentation, il faut se rappeler que les tendons sont faits de fibres, et qu’ils permettent d’attacher les muscles aux os. Les fibres procurent aux articulations une amplitude de mouvement non négligeable. Un tendon enflammé est douloureux et peut dégénérer selon la gravité de la blessure d’origine. La tendinite est une maladie chronique, difficile et longue à guérir. Pour les personnes souffrant de tendinite, une alimentation adaptée vise à accélérer les chances de guérison et à diminuer les douleurs liées à la maladie.

Réduire l’acidité du corps

Soulager une tendinite par l'alimentation se résume par la réduction de l’acidité du corps. Et cela peut se faire en choisissant les aliments que l’on consomme.

Ce qu’il est bon de privilégier, ce sont les aliments alcalins : fruits, les légumes, les céréales complètes. Les omégas-3 retrouvés dans les poissons gras sont aussi des bons nutriments, qui permettent la réduction de l’inflammation.

Ce qu’il est bon de limiter, ce sont les éléments acides : caféine, viande rouge, charcuteries, produits industriels, alcool, boissons sucrées ou encore le sel… ils empêchent les os et les muscles, de se nourrir des nutriments essentiels pour leur bon fonctionnement. Les muscles ainsi que les os se retrouvent donc carencés et fragiles. Les états de stress peuvent aggraver également l’acidité de l’organisme et donc réduire les chances de stopper l’inflammation des tendons.

Bien s'hydrater

Une hydratation optimale par de l’eau plate est très importante pour la santé des articulations. L’eau en quantité suffisante permet l’élimination des acides par les reins. Au quotidien, vous pouvez par exemple commencer chaque repas par un grand verre d’eau.

Le pouvoir des omégas-3

Les omégas-3 sont des acides gras essentiels non synthétisés par l’organisme. Ils ont la particularité de diminuer le symptôme inflammatoire et donc de limiter l’inflammation des tendons. Les sources d’oméga-3 les plus intéressantes dans ce contexte sont celles issues des végétaux. Les omégas-3 provenant d’aliments d’origine animale sont plus propices à la contamination par les métaux lourds, ces derniers pouvant aggraver l’inflammation. Il est donc recommandé de favoriser les omégas-3 issus des algues, des fruits oléagineux, des graines de lin, de chanvre mais aussi des huiles végétales, du type huile de colza ou de noix. 

Les bienfaits des antioxydants

Les antioxydants sont des nutriments permettant de réduire les taux de radicaux libres. Ces derniers sont des molécules réactives, naturellement produites par l’organisme, mais qui en excès peuvent aggraver l’inflammation. L’oxydation de l’organisme est la conséquence d’une alimentation riche en produits transformés, en mauvais gras, en sucres mais également de l’environnement qui nous entoure, le stress. 

Mettre en place une alimentation équilibrée

Soulager une tendinite par l'alimentation c'est avant tout avoir une alimentation équilibrée. Il est conseillé de composer ses repas d’une protéine de type viande, poisson, œuf ou fromage, de compléter le tout avec une portion de légumes au choix de saison et une portion de féculent plutôt complet pour une énergie optimale. Une alimentation équilibrée permet de subvenir aux besoins de l’organisme, en matière de fibres, de vitamines, minéraux et oligo-éléments. 

Arrêter le sucre

La limitation des apports en sucre et produits sucrés permet également la diminution de l’inflammation, notamment dans le combat contre l’obésité et/ou le syndrome métabolique. 

Choisir ses aliments en conscience 

A favoriser

Légumes : artichauts, asperges, aubergines, avocats, betteraves, brocoli, carottes, céleri, choux, citrouille, concombres, courgettes, endives, épinards, haricots verts, navets, poireaux, poivrons, radis, salsifis, tomates, petits pois, salades.

Aromates : aneth, basilic, coriandre, estragon, menthe, origan, persil, romarin, sauge, thym.

Champignons : cèpes, shiitakes, girolles, …

Fruits : abricots, orange, mandarine, clémentine, ananas, banane, cassis, cerises, citrons, dattes, figues, fraise, framboises, grenades, groseilles, kaki, kiwi, mangue, melon, myrtilles, pamplemousse, pastèque, pêche, pomme, raisins.

Fruits secs : dattes, abricots, pruneaux, figues, raisins, goji.

Oléagineux : amandes, noix, noisettes, pistaches, arachides (non salés).

Légumineuses : lentilles (vertes, corail), pois, fèves, pois cassés, pois chiche.

Céréales avec gluten (complètes et bio) : blé, seigle, orge, avoine, épeautre

Céréales sans gluten : millet, amarante, quinoa, riz, sarrasin, sorgho, maïs (farine, semoule, flocons).

Graines : graines de lin, de chia, de sésame, de tournesol, de pavot, de courge, pignons de pin.

Soja et dérivés, tofu

Boissons végétales : lait d’amande, d’avoine, de châtaignes, de coco, d’épeautre, de noisette, de noix, de quinoa, de riz et de soja.

Condiments : vinaigre de cidre, levure de bière, épices, moutarde, cornichons, câpres.

Tubercules : pomme de terre, patate douce, topinambour.

Graines germées : de légumineuses, de céréales, radis, brocoli, poireaux, moutarde, courge, persil, cresson, roquette, chou chinois, navet.

Matières grasses végétales : huiles de noix, colza, lin, d'olive, de tournesol, de pépin de raisin, de sésame.

Produits lactofermentés : choucroute, miso, tamari, kombucha, kéfir.

Thé : vert, noir.

Viandes blanches : veau, porc, lapin, volailles (poulet, poule, dinde, …), jambon blanc à la coupe.

Poissons maigres : cabillaud, colin, églefin, limande, merlan, sole, thon en boîte.

Poissons gras : sardine, saumon, hareng, maquereau, truite, thon.

Crustacés : huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques, calamars, crevettes, langouste, homard.

Œufs

A limiter

Viande rouge : bœuf, cheval, agneau (1 fois par semaine maximum).

Matières grasses animales : beurre, crème fraîche.

Condiment : sel.

Produits sucrés : miel, confiture, gelée, chocolat...

Produits céréaliers (blanc, non complets) : pain blanc, bagel, naan, baguette blanche, pâtes blanches, riz blanc, semoule blanche.

Aliments interdits

Sucre et produits sucrés : biscuits, bonbons, sirops, ...

Pâtisserie/viennoiserie (fréquence limitée)

Céréales petit-déjeuner : Corn Flakes, riz soufflé, …

Charcuteries : viande fumée, séchée ou salée, le jambon cru, le bacon, les lardons, les saucisses sèches, le saucisson, la viande des Grisons, ainsi que les hot-dogs, saucisses, merguez, rillettes, pâtés.

Les boissons sucrées : sodas, jus de fruits (même 100% pur jus).

Caféine : café, boissons énergisantes.

Produits transformés et industriels : plats préparés, conserves, pain de mie, desserts, pizzas, mayonnaise et ketchup...

Additifs alimentaires : conservateurs, exhausteur de gout, parfums de synthèse, édulcorants, nitrites, sulfates.

Alcools : vin, bière, apéritifs, champagne, alcools forts (deux verres par jour maximum et pas tous les jours).

Les fritures, tempuras, panures.

Matières grasses : graisses animales, crème fraîche, huile de coco, graisses trans, huile d’arachide, huile raffinée, margarines.

Toutes les graisses et huiles chauffées à plus de 110 / 120 degrés.

Les aliments allégés.

>